CINEVOCE9- 2021

 CINEVOCE 9 LE CINEMA ITALIEN COMME   VOUS L’AIMEZ du 18 AU 26 OCTOBRE 2021 hommage à ROBERTO ROSSELLINI

Cette année, l’association ombradipeter et le cinéma Eldorado associé ont décidé de rendre hommage au grand réalisateur Italien Roberto Rossellini.

CINEVOCE9 sera différent de toutes les autres années, ombradipeter n’aime jamais se répéter, devenir monotone et habituel, c’est pourquoi lorsque le Staff du cinéma Eldorado nous a proposé de faire une rétrospective sur le grand réalisateur Roberto Rossellini, nous n’avons pas réfléchi une seconde et nous avons dit SI (oui). Quelle merveilleuse occasion de profiter d’une rétrospective sans précédent, avec des films connus mais aussi des chefs-d’œuvre absolus presque inconnus de la plupart des gens.Ombradipeter et  l’Eldorado accueilleront, le vendredi 22 octobre Jean-Antoine Gili, le plus grand spécialiste du cinéma italien en France, qui fera un exposé sur la méthode Rossellini et présentera en soirée le film  » PAISA « .

LE PROGRAMME COMPLET ICI -DESSOUS 

Lundi 18 OCTOBRE 20h15 « AMORE  » De R.Rossellini avec: Avec Federico FelliniAnna MagnaniSylvia Bataille

+ discussion avec Archimède

Deux moyens métrages de Rossellini. Dans `La voix humaine’ d’après Cocteau, une jeune femme abandonnée téléphone une dernière fois à son amant. `Le miracle’, d’après un scénario de Fellini, relate l’histoire d’une bergère enceinte d’un vagabond. Elle croit porter le fils de Dieu et devient alors la cible des railleries du village

 Affiche Amore

Mardi 19 Octobre 11h30,  Jeudi 21 Octobre 11h30

 » LA PEUR » (La Paura) de R.Rossellini avec: Ingrid Bergman, Mathias Wieman, Renate Mannhardt.

République fédérale d’Allemagne-Italie / 1954 / 83 min

D’après la nouvelle La Peur de Stefan Zweig.

Sur le point de mettre fin à sa liaison adultère, une femme est victime d’un chantage de la part d’une ancienne maîtresse de son amant.

Avec La Peur, coproduction germano-italienne d’après la nouvelle Die Angst (1910) de Stefan Zweig, le cinéma de Roberto Rossellini, fondateur du courant néoréaliste, bascule dans le film noir : une voiture filant dans les ténèbres, une voix off affolée, des ombres inquiétantes, des contrastes violents, un climat d’angoisse et de paranoïa qui renvoie au legs pléthorique de l’expressionnisme. Le récit s’attache à la culpabilité dévorante d’Irene Wagner (Ingrid Bergman), femme d’industriel se livrant à l’adultère et rattrapée par une mystérieuse maîtresse-chanteuse. Épiée, traquée, livrée à l’étreinte d’un cas de conscience insoluble, elle se débat avec ses démons jusqu’à la folie. Ce film court et cinglant ressaisit dans une pulsation haletante le climat de déliquescence d’une Allemagne sortie de l’après-guerre, en voie de rémission, mais toujours en proie aux spectres du nazisme. L’usine pharmaceutique, avec son architecture angulaire et fonctionnelle, est l’emblème d’une société technique désincarnée, qui, recluse dans ses laboratoires hermétiques, surplombe froidement l’humain et le vivant (lors de tests auxquels assiste Irene, des graphiques abstraits oblitèrent la souffrance réelle des cobayes qui les subissent). Tel un animal de laboratoire, Irene se découvre elle-même l’objet d’une expérience sadique qui la pousse au bord du désespoir. Ce coup de sonde au cœur de l’aliénation moderne, proche des films allemands de Fritz Lang, est resté aussi terrassant qu’une injection.

peur de Rossellini

Mardi 19 Octobre 19h00,  Samedi 23 Octobre 17h00

 » STROMBOLI «  de R.Rossellini avec : Ingrid Bergman, Mario Vitale, Renzo Cesana, Mario Sponza, Roberto Onorati

 Alors qu’elle se trouve dans un camp de concentration en Italie, Karin, une jeune lituanienne que la guerre a éloignée de son pays, fait la connaissance d’Antonio, un pêcheur de l’île de Stromboli. Ce dernier tombe follement amoureux de cette belle étrangère qui, pour fuir sa prison, accepte de l’épouser. Mais à Stromboli, Karin ne trouve pas le paradis que lui avait décrit Antonio : l’île est un tas de pierres volcaniques, les habitants sont primitifs, leur nid d’amour est une baraque désolée et dépouillée. Peu à peu, un état d’esprit plus équilibré fait place au sentiment de rébellion des premiers jours : Karin essaie de se rapprocher de son mari, participe à ses côtés à la réfection de la maison, tente de se lier d’amitié avec les insulaires, mais elle se heurte à leur incompréhension et à leur hostilité. Tandis que son existence mouvementée se poursuit entre désillusions et espoirs, certains signes lui annoncent une mater­nité future. C’est à ce moment que le volcan de l’île entre dans une phase d’activité, provoquant des destructions et semant la panique chez les habitants. Karin décide alors de fuir son mari et l’île, en traver­sant le volcan. Mais, accablée de fatigue et suffocant à cause des émanations sulfureuses, elle finit par s’endormir après une crise de désespoir. Lorsqu’elle se réveille, à la pensée de la vie qu’elle porte en elle, elle décide de s’en remettre à Dieu qu’elle invoque en pleurant.

Bergman_stromboli

Mercredi 20 octobre 17h15 , Dimanche 24 Octobre 19h00

 » VOYAGE EN ITALIE «  de R.Rossellini  : Avec Ingrid Bergman, George Sanders, Maria Mauban

Alexander et Katherine Joyce, deux britanniques, sont en vacances à Naples. Durant le séjour, leur couple s’étiole. Les malentendus se succèdent et ils en viennent même à évoquer la possibilité d’un divorce. Mais la beauté du pays et la simplicité chaleureuse de ses habitants vont progressivement les rapprocher…

35786-voyage_en_italie_roberto_rossellini_coproduction_office-1

Jeudi 21 Octobre 17h15

 » INDE TERRE MERE  » de R.Rossellini 

 Roberto Rossellini s’envole pour l’Inde en 1957, et ramène un film poétique, à mi-chemin entre rêve et réalité. Désireux d’éviter le film carte postale, le réalisateur italien s’est plongé dans la réalité complexe d’un pays fourmillant pour en capter l’essence envoûtante… Le film, présenté à Cannes en 1959, était réputé perdu jusqu’en 1999 et sa sortie en salles.

inde-terre-mere-8

Vendredi 22 Octobre  » PAISA  » de R.Rossellini avec: Carmela SazioBenjamin EmmanuelHarold Wagner

 19h15 : Conférence de Jean Gili sur le cinéma de Rossellini

20h15 : Apéritive italiano

21h00 Païsa introduit par Jean Gili

PAÏSA

Six épisodes qui suivent l’avancée de l’armée américaine de la Sicile aux bords du Pô. Portrait de l’Italie à l’heure de la Libération, mais également rencontre de deux cultures.

Juillet 43. Carmela guide un commando américain qui a débarqué en Sicile. Restée seule avec Joe, par une nuit constellée d’étoiles filantes, les deux jeunes gens tentent de communiquer. Joe est tué par un Allemand; Carmela est abattue alors qu’elle s’enfuyait. Quand les camarades de Joe reviennent, ils pensent que c’est elle qui l’a tué.

Automne 43. Naples libérée sert de base aux alliés. Dans la ville en ruines on se débrouille pour survivre. Alfonsino chaparde ses chaussures à un soldat noir ivre. Ce dernier le retrouve par hasard et l’oblige à le conduire chez lui. L’Américain découvre la misère de la population et, comprenant qu’Alfonsino est orphelin, il lui laisse son butin.

Après les durs combats du printemps 44, Rome est libérée en juin. Quelques mois plus tard, pour le G.I. Fred, l’atmosphère a bien changé. Un soir, ivre et las, il se laisse entraîner par une prostituée. Il ne reconnaît pas en elle la jeune fille pure qu’il avait rencontrée alors qu’il entrait en triomphateur dans la ville.

Août 44. A Florence les partisans ont engagé le combat contre l’occupant. Harriet, une infirmière américaine, a vécu à Florence et elle désire revoir son ami Guido, à présent chef de la Résistance. En compagnie d’un homme qui veut rejoindre sa famille, elle traverse la ville infestée de francs-tireurs fascistes. Arrivée en première ligne, elle apprend que Guido est mort.

Automne 44, en Romagne, près de la ligne Gothique. Trois aumôniers américains sont accueillis dans un couvent franciscain. Lorsque les moines apprennent que l’un est juif et un autre protestant, toute la communauté est en émoi et ils tentent de leur transmettre « la juste foi ».

Hiver 44-45. Les opérations militaires s’enlisent et les Allemands contrôlent l’accès à la plaine du Pô. Là, des partisans et des agents américains combattent ensemble. Tout le groupe est arrêté et les partisans sont noyés dans le fleuve.

csm_Paisà_6e3d326d0c

DIMANCHE 24 OCOTOBRE 11h30

 » LA MACHINE A TUER LE MECHANT  » de R.Rossellini : avec Avec  Gennaro Pisano  William Tubbs – Marilyn Buferd – Giovanni Amato – Clara Bindi

Dans un petit village au sud de Naples, le photographe Celestino offre l’hospitalité à un vieil homme pour la nuit. Celui-ci lui donne un étrange pouvoir qui lui permettra de combattre le mal : il suffit qu’il prenne en photo la photographie d’un « méchant » pour que celui-ci succombe instantanément en se figeant dans la position de la photo… La Machine à tuer les méchants est un film inattendu dans la filmographie de Roberto Rossellini.

machine-tuer-mechants

Lundi 25 17h00  » ROME VILLE OUVERTE  » de R.Rossellini : Avec Anna MagnaniAldo FabriziMarcello Pagliero

 En 1944, Giorgio Manfredi, l’un des chefs de la Résistance communiste à Rome, échappe de justesse aux SS qui perquisitionnent chez lui. Il se réfugie chez Francesco, son ami typographe, lui-même résistant, qui travaille pour la presse clandestine. Celui-ci est sur le point d’épouser Pina, une veuve, mère d’un petit garçon, Marcello. Giorgio demande à Pina de mettre Marcello en sécurité chez don Pietro Pellegrini, qui travaille pour la Résistance. Marina, la maîtresse de Manfredi, est manipulée par Ingrid, une aventurière allemande qui lui fournit des stupéfiants dans l’espoir de remonter jusqu’à Giorgio…

Roma Citta aperta

Mardi 26 Octobre 20h15

« Allemagne Année Zéro  » de R.Rossellini :Avec Edmund MeschkeErnstPittschau

Ingetraut Hintz

+ discussion avec Andrea Capezza de l’équipe de CineVoce et verre offert pour la clôture du festival

 En 1945. L’Allemagne nazie a capitulé devant les armées alliées. Berlin n’est plus qu’un champ de ruines fumantes. Edmund Koehler, un garçonnet de 12 ans, parcourt les décombres à la recherche d’un peu de nourriture avant de rentrer dans l’immeuble à demi effondré où sa famille a trouvé un refuge précaire. Son père, malade, ne sait que gémir. Son frère, Karl-Heinz, un SS en fuite, se cache, tandis que sa soeur, Eva, fréquente les soldats étrangers avec lesquels elle va danser le soir. Au milieu de cette ambiance de fin du monde, le petit garçon sans repère tente de s’en créer de nouveaux, fuyant toujours un peu plus la terrible réalité…

Allemagne Anne ZEro


CINÉMA ELDORADO AGENDA CINEVOCE PAR JOUR DU 18 AU 26 OCTOBRE 2021

Lundi 18

20h15 Amore + discussion avec Archimède

Mardi 19

11h30 La peur

19h00 Stromboli

Mercredi 20

17h15 Voyage en Italie

Jeudi 21

11h30 La peur

17h15 Inde Terre Mère

Vendredi 22

19h15 : Conférence de Jean Gili sur le cinéma de Rossellini

20h15 : Aperitivo italiano

21h00 Païsa introduit par Jean Gili

Samedi 23

17h00 Stromboli

Dimanche 24

11h30 La machine à tuer les méchants

19h00 Voyage en italie

Lundi 25

17h00 Rome Ville Ouverte

Mardi 26

20h15 Allemagne Année Zéro + discussion avec l’équipe de CineVoce et verre offert pour la clôture du festival

CINEMA ELDORADO

21 Rue Alfred de Musset, 21000 Dijon 

Téléphone : 03 80 66 51 89 

 IMG-20210927-WA0003

 

Locandina CINEVOCE 8 OCTOBRE

LA PROGRAMMATION DE CINEVOCE 7

Le cinema italien comme vous l’aimez 7/14 Mai  2019 CINEMA DEVOSGE VIVA IL CINEMA VIVA L’AMORE

SOIRE SPÉCIALE Mardi 07 mai à partir de 19h00

SONATE ( court-métrage) En présence de la réalisatrice Johanna Lagarde

suivie de APRES LA GUERRE ( long-métrage) En présence de la réalisatrice Anna Rita Zambrano et En présence de la scénariste Delphine Agut

Pour Une Sonate de Johanna Lagarde  (29min – Drame)
Mathias a pris l’habitude d’écouter Beethoven le soir au casque, pour ne plus rien entendre. Malheureusement, ce soir-là, il aurait sans doute pu empêcher ce drame s’il avait entendu…

APRÈS LA GUERRE un film deAnnarita Zambrano

Avec:Giuseppe BattistonCharlotte Cétaire,Barbora Bobulova

Nationalités FrançaisItalien

Bologne, 2002. Le refus de la loi travail explose dans les universités. L’assassinat d’un juge ouvre des vieilles blessures politiques entre l’Italie et la France.
Marco, ex-militant d’extrême gauche, condamné pour meurtre et réfugié en France depuis 20 ans grâce à la Doctrine Mitterrand, est soupçonné d’avoir commandité l’attentat. Le gouvernement italien demande son extradition. Obligé de prendre la fuite avec Viola, sa fille de 16 ans, sa vie bascule à tout jamais, ainsi que celle de sa famille en Italie qui se retrouve à payer pour ses fautes passées.

FILM « RIVELAZIONE » DÉCOUVERTE

«  A’ DISPERATA  « 

UN FILM DE EDOARDO WINSPEARE

Avec Gustavo Caputo, Antonio Carluccio, Claudio Giangreco, Celeste Casciaro, Davide Riso

Italie, 2017, 1h50, DCP

À Disperata, un village abandonné au fin fond des Pouilles dans le sud de l’Italie et dont le nom est déjà un triste présage, le maire, au tempérament mélancolique, ne se sent pas à la hauteur de son rôle. Il doit faire face à l’opposition pugnace d’affairistes qui voudraient bétonner le front de mer.

Seule sa passion pour la poésie et la littérature lui apporte du réconfort jusqu’à sa rencontre avec deux frères, minables malfrats, joyeux malandrins, qui à leur manière aideront le maire à se ressaisir

« Disperata, le village où la tragédie ne peut que devenir comédie!

PROJECTIONS : Mercredi 8 21h30, Vendredi 10 17h50, Samedi 11 21h30, Lundi 13 17h50, Mardi 14 21h30

CYCLE: OMAGGIO AD ANTONIO PIETRANGELI

«JE LA CONNAISSAIS BIEN »UN FILM DE ANTONIO PIETRANGELI

Avec Stefania SANDRELLI, Jean- Claude BRIALY , Nino MANFREDI, Ugo TOGNAZZI Italie, 1965, 1H37, DCP Version restaurée 4K

Adriana est une jolie provinciale qui rêve de devenir actrice. Elle quitte son village natal pour faire carrière à Rome.

Légère et candide, la jeune fille multiplie les aventures et les emplois en quête d’un rôle. Désarmée face aux humiliations et aux manipulations, elle choisit une issue tragique…

PROJECTIONS : Jeudi 9 18h , Samedi 11 18h , Dimanche 18h

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19568391&cfilm=253634.html

«ADUA ET SES COMPAGNES » Un film de Antonio PIETRANGELI

Avec Simone Signoret, Sandra Milo, Emmanuelle Riva, Gina Rovere et Marcello Mastroianni

Italie, 1960, 1H59, DCP Version restaurée

Après la fermeture de leur maison close, quatre prostituées tentent de s’établir à leur compte en ouvrant ce qui s’apparenterait à un simple restaurant. Mais pour mener à bien leur projet, elles doivent solliciter l’aide d’un ancien homme du milieu qui menace leur tentative d’émancipation…

PROJECTIONS : Jeudi 21h30 , Dimanche 21h30 , Mardi 14 18h

« LE CÉLIBATAIRE » UN FILM DE ANTONIO PIETRANGELI

Avec Alberto Sordi, Nino Manfredi, Sandra Milo

Paolo Anselmi est un homme célibataire et heureux.Il vit dans un appartement avec un ami, mais il est forcé de partir lorsque ce dernier se marrie. Il emménage alors dans une pension, où il fait la connaissance d’une jeune femme qu’il courtise. Mais il se défile lorsqu’elle lui propose un mariage. Alors qu’il rend visite à sa mère, Paolo se rend compte que celle-ci cherche aussi à jouer les entremetteuses…

PROJECTIONS : Mardi 8 18h, Vendredi 10 21h30, Lundi 11 21h30

ÉVÉNEMENTS 

SERATA SPECIALE FESTA CINEVOCE 7 /SOIRE FÊTE CINEVOCE 7

VENDREDI 10 MAI à partir de 19h00

19h Apéro et Pizza: du bon vin Italien , de la pizza fait par le maître Alessandro de Acqua e Farina pour un bon moment tous ensemble.

20h CONCERT Italien: avec Alessandro Sipolo duo (Italie)Folk d’auteur

Alessandro Sipolo : Auteur, compositeur, chanteur folk, country, rock, blues, tarentule, world, samba, rumba, d’autres couleurs du monde sont combinées avec des interprétations d’une voix charismatique et profonde, avec une forte personnalité.

21h FILM avec le grand Alberto Sordi : le Celibataire film de Antonio Pietrangeli

(ENTRÉE A LA SOIRE FÊTE CINEVOCE7: 5 EUROS )

SAMEDI 11 à 12h30

Concert Alessandro Sipolo Duo devant l’église de Notre Dame de Dijon Village Italien Braderie

Et en SOIRE

PLACE EMILE ZOLA offert par Trattoria Roma

SOIRE DE CLÔTURE MARDI 14 20h00

20h00  » NO-IO-NO  » performance de Théâtre de la cie ombradipeter texte de Vincenzo Cirillo

 » Une histoire absurde et Non-Sens mais dans cette situation irréelle la vérité de chaque personnages revient à la surface .

FILM   EN AVANT PREMIÈRE  » PIRHANAS LA PARANZA DEI BAMBINI «  Scenario Roberto Saviano film de Claudio Giovannesi

AGENDA PROJECTIONS 

Mardi 07 mai à partir de 19h00

SONATE ( court-métrage)

En présence de la réalisatrice Johanna Lagarde

suivie de

APRES LA GUERRE ( long-métrage)

En présence de la réalisatrice Anna Rita Zambrano

En présence de la scénariste Delphine Agut

Mercredi 08 mai

18h00 : CELIBATAIRE

21h30: DISPERATA

Jeudi 09 mai

18h00 : JE LA CONNAISSAIS BIEN

21h30: ADUA

Vendredi 10 mai

17H50: DISPERATA

19h APERO ET PIZZA

20h CONCERT ALESSANDRO SIPOLO

21h30: CELIBATAIRE

Samedi 11 mai

18h00 : JE LA CONNAISSAIS BIEN

21h30: DISPERATA

Dimanche 12 mai

18h00 : JE LA CONNAISSAIS BIEN

21h30: ADUA

Lundi 13 mai

17H50: DISPERATA

21h30: CELIBATAIRE

Mardi 14 mai

18h00 : ADUA

21h30: DISPERATA

Toutes les séances sont à 5 euros, y compris celles avec événements, tous les films, les concerts, les réncontres, les performances sont au cinéma Devosge 6 rue Devosge 21000 Dijon : info 03.80.30.74.79
06.60.93.48.04
 programme complet sur www.ombradipeter.com